Fréquence de shampoings, quand c'est l'asphyxie du cuir chevelu qui dicte le rythme

Vos cheveux sont tout simplement votre miroir, une copie de vos habitudes et ADN

Les questions qui suivent font partie d'un test, qui vous permettra de juger de l'état général de votre cuir chevelu, reflet de votre état émotionnel et de la qualité de vie de vos bulbes, source de vos chevelures. De cet état peuvent dépendre nombreux facteurs mais celui qui nous intéresse c'est la fréquence à laquelle envisager une hygiène et une routine du cuir chevelu qui a besoin d'oxygène et de nutriment pour aider une bonne pousse et force des cheveux qui y naissent. Quand on parle de naissance, on pense au bébé mais c'est l'ensemble des cellules d'un corps vivant et le renouvellement cellulairen qui y est permanent et varie avec l'âge. Plus on avance dans l'âge et moins ce renouvellement est rapide et régulier. En ce qui concerne l'épiderme le renouvellement s'effectue entre 21 et 28 jours et le processus ralenti avec l'âge. En ce qui concerne le cheveu :

  • 1 cm par mois, c'est la vitesse à laquelle le cheveu pousse. Cela correspond à une pousse journalière supérieure à 0,3 mm par jour et à une pousse annuelle de 12 cm par cheveu.
  • Pour l'ensemble de la chevelure, on arrive à une production de cheveu supérieure à 36 mètres par jour, soit environ 1,1 km par mois, soit plus de 13 km par an !
  • En poids, pour l'ensemble d'une chevelure, cela représente 0,2 g par jour, soit 6 grammes par mois ou encore 72 grammes par an. La durée moyenne de la croissance d'un cheveu étant de 3 ans, il est rare de rencontrer des cheveux dépassant 1 mètre, ce qui correspond à une durée de pousse de plus de 8 ans.
  • Néanmoins, le record de longueur d'une chevelure est de 4,2 mètres. Si ces cheveux ont poussé à une allure ordinaire, leur extrémité a 35 ans !

Afin que l'ensemble de ces processus évolue en harmonie, il y a quelques astuces à inclure dans sa routine hygiène habituelle et on ne le répétera jamais assez, le réel principe d'oxygénation et de nutrition passe par ce que vous consommez et par la manière dont cela arrivera dans vos cellules. L'entretient externe des parties de votre corps n'est qu'un petit coup de pouce car un organisme humain en bonne santé est une merveille de la nature, une bête, une machine de guerre, un char blindé, qui dans l'absolu se défend bien tout seul. 

Cependant la science nous a permis de comprendre nombreux mécanismes mais on est loin de tout connaître et encore moins sur l'ensemble des synergies dont la nature dispose pour entretenir notre corps. Tout dans la nature est réglé comme une horloge sauf que nous ne connaissons pas encore tout le mécanisme et notre horloge biologique est rarement réglée naturellement.

C'est ainsi qu'on revient sur les cheveux, qui sont gravés de tout ce que nous consommons et respirons. Ainsi les cheveux c'est un peu comme un enregistreur permanent, c'est ainsi que :

  • Le test capillaire permet de réaliser un dépistage des drogues et stupéfiants par l'analyse d'une mèche de cheveux. Cette analyse est dite « quantitative », c'est-à-dire qu'elle va délivrer un dosage exact des traces de drogues présentes dans les cheveux. (source)
  • l'ADN est mieux préservé à l'intérieur des poils et cheveux que dans les os ou autres organes. L'extraction de l'ADN conservé à l'intérieur des poils ou cheveux, s'avère beaucoup plus simple. Ceux-ci sont en effet enveloppés d'une couche de kératine, sorte de matière plastique naturelle qui forme une barrière infranchissable aux bactéries ou à toute autre forme de pollution, même après la mort  (si vous souhaitez revivre dans 1000 ans ou 12000 ans, faites passer de génération en génération une mèche de cheveux et demandez à être cloné à une date précise, impensable mais si réel, bientôt on verra ressurgis les mammouth, les dinosaures et même les pharaons aujourd'hui momifiés avec leur cheveux... à moins que la science respecte les limites à ne pas dépasser mais comment ça se fait dans tout ça qu'on n'ai pas encore trouvé la clef de la jeunesse éternelle hihihi ?) (source)
  • et toutes autres informations incroyables dont votre nutrition, stress oxydatif etc etc etc...

Vos cheveux sont tout simplement votre miroir comme la peau et portent aussi a leur surface des motifs, visibles au microscope, qui varient d'une personne à l'autre, comme les empruntes. 

Le teste miroir de l'asphyxie capillaire, l'étape clé de votre état général, émotionnel, votre hygiène, votre nutrition

C'est ainsi qu'on arrive enfin à un test miroir, qui permettra de définir l'état du milieu dans lequel évolue votre bulbe et qui vous aidera à définir avec plus de précision quel petit coup de pouce vous pourriez lui donner, dont la fréquence de son entretien comme la fréquence des shampoings, afin qu'il puisse donner le meilleur de lui même pour votre plaisir de beauté capillaire saine.

Effectuez le en 4 manipulations simples de votre cuir chevelu :

Manipulation 1

Poses le bout de tes 10 doigts sur ton cuir chevelu, non pas juste sur la tête, tes doigts doivent s'enfoncer à travers la masse de tes cheveux afin d'être en contact direct avec la peau. Réalise une légère pression et en maintenant cette position, essaie de bouger ton cuir chevelu un peu dans tous les sens sur la boîte crânienne.

Que ressens-tu ? :

- c'est pas mobile (vous sentez une tension et une résistance) ?

- c'est mobile (souple et un peu mou) ?

Manipulation 2

Sens tu une épaisseur entre ta boîte crânienne et ta peau du cuir chevelu ou c'est dure comme s'il y avait que la peau sur de l'os ?

Manipulation 3

Serre ton cuir chevelu entre deux doigts de chaque mains (donc 4 doigts : 2x2 face à face) sur 1 à 2 cm2 de la peau à plusieurs endroits de ton crâne, en gros écrase et pince simultanément, avec une force moyenne, ton cuir chevelu comme si tu voulais faire un rouleau / une bosse avec la peau.

- ça fait mal ?

- ça fait pas mal ?

Manipulation 4

Refais le même exercice que la manipulation 3 mais cette fois devant un miroir afin de pouvoir observer la couleur de la peau écrasée et pincée simultanément.

- la couleur du cuir chevelu reste blanche/laiteuse ?

- la couleur devient rosée ?

- la couleur devient rosée mais blanche au sommet de la partie pincée ?

Biensure sur peaux foncées le principe reste le même sauf que la couleur passera selon la carnation par des teintes plus foncées, plus c'est foncé à la pression et plus c'est la signe que le sang irrigue l'endroit pincé (logique).

Maintenant que vous avez fait le test faites le point :

Si le cuir chevelu :

  1. n'est pas mobile
  2. vous le sentez à même l'os de la boîte crânienne comme s'il était fin et dure et collé à l'os
  3. si ça fait mal au moment des pressions et pincements
  4. si la couleur est plutôt blanche laiteuse au moment de pincements

Il est temps d'oxygéner votre cuir chevelu puisqu'un cuir chevelu se doit d'être souple, mobile, irrigué en sang lors de pressions/pincements mesurés (rosé sur peaux blanches et suivant les carnations plus foncé que sans pincement) et comme un peu boudiné/enflé (ce dernier critère est difficilement qualifiable avec des mots, il se devine au touché avec l'expérience).

Le terme utilisé par les professionnels est qu'il faut

« décoller le cuir chevelu »,

concrètement : 

"il faut activer la circulation sanguine par massage et pressions"

puisque c'est le sang qui lui apporte les nutriment.

Il a besoin aussi de se débarrasser des peaux mortes pour aider l'épiderme à se renouveler.

Pourquoi ?

Le cuir chevelu est à l'extrémité de votre corps, avec comme toutes extrémités, un potentiel manque d’afflux sanguin. Manque de bonne circulation sanguine. La gravité terrestre n'y est pas non plus étrangère. Le fait est qu'on peut nourrir et hydrater le bulbe d'un cheveu uniquement de l'intérieur et pour cela il faut lui apporter les éléments dont il a besoin. Ce ne sont pas les soins capillaires externes ou très peu qui peuvent le faire mais le sang qui transporte tous ces nutriments. Rappelez vous seuls produits ayant une affinité particulière avec la peau et qui frôlent la frontière médicale comme les huiles essentielles sont capables de traverser la peau, ce qui dans l'absolu est interdit dans la cosmétique puisque ce qui peut traverser la peau et entrer dans le système sanguin est un médicament. Les nanoparticules et nombreux produits chimiques qu'on essaie de nous faire croire inoffensifs ont aussi cette capacité mais c'est un autre sujet...

(définition d'un produit cosmétique)

Travail acharné du bulbe de cheveu, l'utilité de l'aider tout de même un peu

Enfin pour nourrir le bulbe le sang doit arriver dans les meilleurs conditions au cuir chevelu qui le comporte. Ce sang doit d'ailleurs comporter des bons nutriment qui quand à eux seront en grande partie définis par votre hygiène de vie et votre alimentation.

La vie du cuir chevelu est rude et celle d'un bulbe un travail acharné, des chiffres à tomber à la renverse mais aussi incroyable que ça puisse paraître il est parfaitement armée :

  • 120 000 à 150 000, c'est le nombre de cheveux qui composent une chevelure.
  • 250, c'est le nombre de cheveux par cm² de cuir chevelu. Ce chiffre varie entre 200 et 300 selon la région du cuir chevelu considérée.
  • 6 m2, c'est la surface totale que couvre une chevelure de 20 cm. Ce chiffre est important car, pour un shampooing par exemple, c'est cette surface qu'il s'agit de laver.
  • La surface du cuir chevelu étant de 600 cm², une chevelure de 20 cm occupe donc 100 fois plus de place que le lieu dont elle est issue.
  • 1 cm par mois, c'est la vitesse à laquelle le cheveu pousse. Cela correspond à une pousse journalière supérieure à 0,3 mm par jour et à une pousse annuelle de 12 cm par cheveu. Pour l'ensemble de la chevelure, on arrive à une production de cheveu supérieure à 36 mètres par jour, soit environ 1,1 km par mois, soit plus de 13 km par an!
  • 100 g, c'est la masse que peut supporter un seul cheveu. Une mèche de 100 cheveux résistera donc à un poids de 10 kilogrammes. Et si le cuir chevelu était assez résistant, une chevelure entière pourrait supporter 12 tonnes !

De plus exposé aux agressions externes tensio-actif, produits agressifs, chaud, froid, poussières... mais aussi internes à votre petit « MOI » hygiène de vie, sommeil, alimentation, stress, grossesse, maladie...Il lutte tous les jours et il est fort utile de l'aider tout de même un peu.

L'aide au cuir chevelu c'est ;

Comment aider mon cuir chevelu et mes milliers de bulbes de cheveux à se renforcer, se nourrir et s'oxygéner : par MASSAGE ! Mais avant tout par une bonne hygiène de vie et des gestes beauté non agressifs, non invasifs et non décapants.

Il est inconditionnellement important d'espacer les lavages de cheveux tout en utilisant des produits, plantes, matières, poudres... respectueux de cette usine capillaire mais après nous être intéressé aux bienfaits des no-poo, low-poo, clean et le discutable et controversé Water Only,

il est logique de se questionner sur la meilleure fréquence de lavage

MOYENNE EN EUROPE

3 fois par semaine, c'est la fréquence moyenne de lavage des cheveux en Europe. Le shampooing y est quotidien pour 1/4 de la population.

HOOO LA LA LA LA, l'industrie capillaire n'a pas de soucis à se faire pour son chiffre d'affaire parcontre les consommateurs, un tout petit peu beaucoup que siiii... Ça fait beaucoup tout ça et inutile, qu'on on a retenu que si le cuir chevelu était assez résistant, une chevelure entière pourrait supporter 12 tonnes !  .

ALORS C'EST QUOI LE BON RYTHME POUR SE LAVER LES CHEVEUX non pas socialement et olfactivement convenable MAIS pour le débarrasser des impuretés, cires, graisses, poussières, sueur... ? Parce qu'il faut lui éviter de s'asphyxier, le petit coup de pouce bien attendu.


On va l'aider :

  • A se débarrasser des cires et graisses (l'eau seule ne suffit pas et si vraiment vous n'êtes pas convaincus après cet article ici, faites donc votre vaisselle après 3 jours dans l'évier, qu'à l'eau chaude)
  • A se débarrasser des peaux mortes pour aider le renouvellement de la peau sans décaper
  • A s'oxygéner pour aider le sang à circuler mieux et ramener à manger au bulbe ; « se nourrir »

Si votre cuir chevelu n'est pas encore asphyxié ne le laissez surtout pas sans entretien préventif

Pour juger de l'état d'asphyxie du cuir chevelu qui à la longue peut provoquer tout de même la chute de cheveux ou maladies du cuir, vous avez fait

"Le teste miroir de l'asphyxie capillaire"

sinon vous êtes en retard alors dépêchez vous y en à pour 1 mn (il est plus haut).

S'il n'est pas encore asphyxié ne le laissez surtout pas sans entretien préventif.

 

Respectez 6 points :

 

1. Masser quasi-quotidiennement votre cuir chevelu, ne pas gratter ! ne pas frotter ! ne pas irriter ! Juste enfoncer les doigts dans et sous la masse de cheveux en sorte qu'ils soient en contact avec la peau, effectuer des légères pressions et pincements afin d'activer la circulation sanguine.

Il peut en effet arriver, que vous constatiez, que les cheveux graissent un peu plus vite, c'est le jeu, faut savoir accepter les réactions naturelles du corps. Le sébum déjà sur le cuir chevelu va migrer sur les racines des cheveux. Il est donc indispensable de procéder au massage avec mains lavées et douceur. Votre alliée, la brosse en poil de sanglier vous aidera à tirer le sébum vers les pointes "sans gratter le cuir chevelu SVP". Cette dernière doit aussi être utilisée propre, désinfectée (petit bain dans du bicarbonate de soude régulièrement ou saupoudrer de BDS et laisser agir avant de gratter avec une brossette)

3 minutes de massage quotidiennes suffisent et il suffit d'y penser au bureau ou devant la TV... Profitez des shampoings pour masser plus longtemps et dans l'idéal pendant 10 à 15 mn avant le lavage avec une lotion / hydrolat bi-phasé(e) avec une petite point d'huile végétale ou macérât huileux, adaptée à vos besoin (anti-chute, anti-pelliculaire, circulatoire ou simplement renforçatrice ou adoucissante...), qui aidera au décollement des stocks de graisses, cires...

Pour les flipettes du gras vous avez aussi cette solution :

Massage zen

2. Réaliser dans l'idéal un lavage / gommage 1 fois tous les 21 jours parce que c'est le cycle naturel du renouvellement cellulaire. Le gommage se doit être doux.

3. Rincer les cheveux à l'eau et une infusion désinfectante ou 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans 1 litre d'eau une fois par semaine afin de supprimer les poussières, sueur, pollution... (n'oubliez pas les cires et graisses ne partiront pas CORRECTEMENT à ce moment et si vous ne faites pas de lavage/gommage au minimum 1 fois toutes les 3 semaines les cires et les graisses vont emprisonner les poussières et peaux mortes sur le cuir chevelu et les agglutiner pour créer une couche asphyxiante)

4. Le dernier jet lors de votre rinçage/shampoing se doit d'être FROID, je dis bien un jet allez pas vous geler le cerveau non plus ! L'eau froide a ses avantages, resserre les pores de la peau donc ça re-graisse moins vite, neutralise les odeurs, aide à améliorer la circulation sanguine et resserre les écailles des cheveux donc les fait briller.

5. Évitez les bains d'huile au-delà d'une fois par mois, du moins sur le cuir chevelu et surtout vigilance sur l'huile de ricin (très épaisse) et huile de coco (filmogène substitut de silicone chimique) ainsi que d'autres huiles indiquées comédogènes. Ces huiles auront tendance à se déposer sur le cuir chevelu et boucher les glandes sébacées donc favorise l'asphyxie du cuire chevelu et du bulbe.

De plus à trop aider la peau à se graisser elle fini par se dérégler et se graisse moins bien toute seule, ses défenses propres sont réduites et entre trop asphyxiée et trop graissé (paradoxalement la peau deviendra plus sèche à trop sèche au naturel) ça va devenir compliqué à gérer.

!!! Si vous souhaitez faire des cures pour la pousse de cheveux optez pour un mélange d'huile 2/3 sèche (exp : jojoba seule comportant du squalène film hydrolipidique) et 1/3 ricin à hauteur d'une fois par semaine dans la journée car la nuit la peau doit respirer, puis bien laver ou optez pour la cure au radis noir (favorise la pousse, sébo-régulatrice  et anti-pelliculaire).

6. Pensez à vous détendre, le stress est particulièrement oxydatif et néfaste pour le corps et les cheveux.
 

ENFIN SI VOUS PRÉFÉREZ, LES SALONS DE COIFFURE PROPOSENT LE SERVICE DU MASSAGE DU CUIR CHEVELU AVEC SOINS ET ACTIFS SUR MESURE

Si votre cuir chevelu est déjà asphyxié réagissez rapidement avant potentielle chute de cheveux, inflammation, prolifération de champignons, pellicules...

Pour les cuirs chevelus et bulbes déjà asphyxiés, douloureux, peu mobiles, stressés ou fragilisés, c'est le même principe à 3 détails près :

1. le massage décrit au dessus devient une urgence plusieurs fois par jour de l'ordre de 3 minutes par séance minimum 5 fois par jour ; en voiture, dans le train, devant la TV, en méditant devant le problème de math à votre enfant à 23h du soir pour le lendemain... chaque moment est propice !

2. Un lavage/ shampoing s'effectue 1 fois par semaine

3. Un gommage très doux 1 fois toutes les 2 semaines

IMPORTANT ; Les cuirs chevelus présentant des anomalies doivent être soumis à l'avis médical.

Nos besoins à long terme depuis des millénaires

Enfin je finirai sur le détail de taille, si l'humain utilise la boue et les argiles depuis des millénaires pour se débarrasser des impuretés et y voit son intérêt c'est que c'est utile. Fut un temps l'homme ne disposait pas d'un microscope et ne comprenait probablement pas le mécanisme du renouvellement de l'épiderme mais il avait compris et adopté les matières lavantes simultanément gommantes. Ce n'est pas en 2017 qu'on va remettre cela en question. Il coule donc de source que le corps dont le cuir chevelu ont besoin de ces interventions régulièrement. Il est ainsi quelque peu fou d'avancer qu'un simple rinçage type Water Only serait suffisant à palier à nos besoins à long terme.

 

N'OUBLIEZ PAS, TOUTE PRÉPARATION CONTENANT DES HUILES ESSENTIELLES DOIT CONTENIR UN PEU D'HUILE VÉGÉTALE ET SI POSSIBLE UN PEU DE GEL D'ALOE-VERA POUR SON AFFINITÉ PARTICULIÈRE AVEC LA PEAU

* ne pas utiliser d'huiles essentielles sans avis professionnel, sur les enfants, et au moment de grossesse et d’allaitement

 (petite pensée à nos amis les bêtes "jamais d'huiles essentielles sur les chats")

source hair-science