Qu'attendre d'un cosmétique ?

Un cosmétique, un rêve, un paradoxe, une réponse : le naturel

Un cosmétique au risque de vous décevoir, n'est pas un produit miracle, qui effacera les années qui passent, qui vous redonnera votre jeunesse, qui effacera toutes les imperfections, qui résoudra tous les problèmes éventuels d'acné ou qui vous empêchera de vieillir. Nous espérons tous ce miracle mais la vie éternelle comme la jeunesse éternelle restera encore durant longtemps un fantasme, cultivé par les grands noms de la cosmétique pour le grand malheur de votre portefeuille et biensure de l'environnement, subissant les ravages des substances tout autant inefficaces sur la peau comme inutiles dans la nature et ravageuses.

Le rêve est brisé, n'étant pas une marque de cosmétiques nul besoin de vous s'en mettre plein les yeux et même si c'était le cas, chose que j'aimerai beaucoup, mon intérêt serait plutôt de communiquer en toute transparence.

Maintenant que vous savez ce que vous n'obtiendrez pas, on va faire le point sur ce que vous pouvez attendre.

La définition réglementaire d'un cosmétique

Revenons rapidement sur la définition de ce qu'est un cosmétique : ANSM

 

« Un produit cosmétique  est une substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, par exemple, la peau, les cheveux, les ongles, les lèvres ou encore les dents, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou d’en corriger les odeurs. »

Il est important de comprendre, qu'un cosmétique ne soigne pas, ne guérit pas et n'a ni pour vocation ni l'autorisation de le revendiquer. Un cosmétique n'est pas un médicament et n'a pas le droit de pénétrer dans le système sanguin donc dans l'organisme (cas particulier des Huiles Essentielles).

Point sur lequel il est important de se poser quelques questions quand on analyse certaines substances présentes dans les cosmétiques conventionnels (ceux que vous trouvez dans le commerce sous le nom de grandes marques comme de petites).

VERITE SOUS-ESTIMMEE

N' omettez pas un détail : ce que vous appliquez sur votre peau, utilisez en dentifrice ou encore sprayez sur votre peau mais aussi dans l'atmosphère, même si les molécules ne pénétreraient pas dans votre organisme par voie directe, c'est à dire la peau, les muqueuses, les yeux, la bouche... elles pénétreront par la voie indirecte à laquelle vous ne pensez pas : que buvez vous ? que mangez vous ? que respirez vous ?

Réponse : « Et bien ce que l'eau ayant rincé ces produits et ces molécules ou l'aire que vous respirez contiennent  ! ça fait peur...»

Ainsi nous portons un grand point d'honneur aux fabricants ayant fait le choix d'une production respectant les normes et au-delà, ceux qui font un réel effort et non pas ceux qui pratique le greenwashing (et cela on ne mentionnera jamais leur nom au risque de leur faire une pub involontaire... on évitera d'aider google à les référencer eihhh bon...).

Grand bravo aussi et surtout pour les consommateur soucieux optant pour ces produits de haute qualité ou devenant "tambouilleurs" autrement dit préparateurs de leurs propres cosmétiques sur mesure.

Comprenons maintenant à quoi doit répondre un cosmétique :

« Il n'existe pas d'autorisation préalable de mise sur le marché pour les produits cosmétiques. L’exigence prévue par les textes est l’absence de nocivité pour la santé. Il incombe aux fabricants de garantir que leurs produits satisfont aux exigences législatives, réglementaires et ne présentant aucun danger pour la santé. »

Hooooooo.... !!!

Voilà, comme vous pouvez constater, une chose est certaine, la réglementation ne demande pas à un cosmétique d'être efficace mais clairement et uniquement de ne pas être nocif.

Pensez maintenant aux milliers de produits et centaines de publicités prometteuses et demandez vous quels peuvent être réellement les bienfaits des produits en question et surtout finalement comment un produit peut correspondre aux normes de la non dangerosité pour la santé à partir du moment qu'il contient des substances souvent issues de la pétro-chimie etc etc etc... Drôle de paradoxe, il ne resterai rien sur les étales si on suivait à la lettre la réglementation, heummm curieux non ?

Alors concrètement que et qui croire ? Nous ne ferons pas de polémique et pour cette raison ne sachant pas toujours sur quel pied danser, il est tout simplement plus sage de se rapprocher d'une cosmétique naturelle ayant fait ses preuves depuis des centaines d'années contrairement aux produits n'ayant vu le jour que depuis quelques décennies et ayant comme objectif principal une pseudo « non dangerosité ». Toutes ces inventions ont-t-elles plus de mérite ou d'action, que les produits naturels ? Une chose est certaines : si les produits naturels ne sont pas plus efficaces, ils n'en sont en tout cas pas moins efficaces et pour sure ils sont réellement non nocifs pour la santé et l'environnement.

Parait-t-il, que les cosmétiques font partie des produits les plus réglementés sur le marché, ah bon ? surtout pour exemple les nanoparticules et une liste curieusement longue de matières nocives toujours sur le marché (ironie) ?

Certainement certains détails m’échappent mais le plus important est dit. Restez donc vigilent(e)s, en toute connaissance de cause sur le choix des produits finis, ingrédients et promesses commerciales, qui par ailleurs, si vous ouvrez bien vos yeux, sont démenties en toutes petites lettres (c'est toujours ces petites lettres qui ont le plus d'importance).

Résumons :

Les limites et les frontières des miracles d'un cosmétique

Ce que vous pouvez demander à votre cosmétique :

Pour la PEAU 

  • Aider la peau à se débarrasser d'impureté de toutes sortes
  • Aider le renouvellement cellulaire
  • Préserver la peau des agressions extérieures
  • Purifier la peau
  • Préserver la peau de la déshydratation
  • Lisser et/ou corriger certaines imperfections superficielles
  • Calmer les irritations
  • Adoucir la peau
  • Limiter la prolifération de bactéries pouvant êtres responsables d'infections ou acné
  • Réguler légèrement la sécrétion de sébum
  • Apporter à la peau certaines molécules pouvant l'aider à se maintenir en bon état
  • Tonifier la peau
  • Donner un maintient (effet tenseur)

 

Vous pouvez aussi et cela à travers le maquillage :

  • Embellir la peau
  • Corriger et masquer les imperfections et ou les couleurs

 

Pour les CHEVEUX

  • Débarrasser les cheveux et le cuir chevelu des impuretés
  • Aider votre cuir chevelu à ne pas s'irriter
  • Éviter des excès de sécrétions de sébum
  • Éviter la prolifération de bactéries
  • Maintenir la kératine et les écailles constituant le cheveux en bon état

Vous pouvez aussi et cela à travers les produits capillaires spécifiques :

  • Changer la couleur de vos cheveux
  • Aider au maintient des cheveux
  • Changer la texture (forme) des cheveux

Un cosmétique c'est aussi : 

> un dentifrice veillant à la bonne hygiène buco-dentaire

> un déodorant spécialement conçu pour masquer les odeurs ou un parfum dont le seul rôle consiste à apporter une odeur.

 

 

Ce que vous ne devez pas demander à un cosmétique :

 

  1. Apporter de l'hydratation à la peau ou aux cheveux
  2. Nourrir en profondeur votre peau
  3. Gommer définitivement les signes de l'âge
  4. Changer votre nature (nature de peau, nature des cheveux, nature des dents)
  5. Soigner les maladies et/ou manifestations externes sur votre corps de certains déréglements internes à votre organisme
  6. Mais aussi tout ça à lire : Actifs cosmétiques, feu d'artifice sans artifices pour la peau et le bien-être

En tout état de cause concernant la PÉNÉTRATION CUTANÉE

"Les mécanismes de pénétration cutanée d’une molécule active sont complexes et sans doute pas encore totalement élucidés à l’heure actuelle.

Le grand obstacle auquel doivent s’opposer ces molécules est la barrière cutanée. Une fois celle-ci franchie elles peuvent diffuser dans les couches vivantes de l’épiderme, atteindre les zones plus profondes de la peau et éventuellement être absorbées par les capillaires sanguins pour rejoindre la circulation systémique. Cette absorption est recherchée pour certaines molécules thérapeutiques mais elle ne doit en aucun cas concernée les produits de cosmétologie."

(source Cosmétic Office)

×