Bath Infusion Only, BIO ou BI-Only beauté du corps économique et écologique

Bath Infusion Only, BIO ou BI-Only mais avant, quelques rappels :

Disons que comme il est de mise de nommer chaque technique, on va l'appeler (si ça vous plaît ) simplement, Bath Infusion Only, bon et bien ça sonne curieusement bien BIO ou BI-Only ! comme quoi le hasard fait bien les choses ! Ce n'est pas comme si on inventait une nouveauté mais tant que cette pratique ne portera pas son petit nom elle restera dans les oubliettes. Alors voilà, on a un nom Bath Infusion Only. 

Avant tout on ne le rappellera jamais assez, ce qui va à une personne ne va pas à tous. On ne peut donc pas calquer les bienfaits d'une méthode, d'une routine, d'un produit ou d'une matière à tout va mais il y a un point commun à tous, que nous utilisons sans exception :

L'EAU

L'eau c'est la vie mais aussi un solvant dont notre organisme a besoin non seulement pour s'hydrater mais aussi débarrasser les impuretés internes comme externes.

Différentes plantes, différentes molécules... et différents minéraux. Les infusions chaudes ou froides et décoctions ont la particularité d'extraire les minéraux sous forme ionisée. Concrètement les minéraux dont les molécules de calcium, magnésium etc ... ne  vont s'associer à aucune autre molécule. Un grand avantage car elles n’ont ainsi pas besoin d’être digérée, si consommées, contrairement aux minéraux alimentaires qui eux doivent être extraits par le processus digestif. Ainsi l'eau aujourd'hui fortement traité et malheureusement dépourvue de nombreux bienfaits. Les plantes enrichissent rapidement l'eau en nombreuses et très variées molécules indispensables pour l'organisme, la peau, le cuir chevelu... Nutritives, hydratantes, minéralisantes, préventives, thérapeutiques... des excellents compléments alimentaires mais aussi exceptionnelles pour l'hygiène au quotidien :

vive les infusions ! 

les décoctions !

à vos plantes !  

Calendula1

L'eau valeur sure mais :

On ne le rappellera jamais assez non plus, qu'on hydrate la peau uniquement de l’intérieur en buvant et on maintient l’hydratation de l'extérieur avec des matières grasses.

Cependant malgré la chance inestimable, que nous avons de vivre dans un pays riche en eau dont nous oublions parfois la valeur c'est aussi un piège nous condamnant à une eau pauvre en nutriments. L'eau que nous consommons est pour ainsi dire un circuit fermé, nous l’utilisons, nous la traitons puis nous l'utilisons puis nous la re-traitons …

Oui, nous avons l'avantage de ne pas être exposés directement à des :

  • maladies hydriques
  • maladies aquatiques

Mais même si l'eau potable fait l’objet d’une réglementation précise et de contrôles fréquents, les principales inquiétudes portent sur la présence de plomb, de nitrates et de pesticides dans l’eau qui coule de nos robinets.

De toutes ces matières présentes dans l'eau, certaines sont sans risque pour la santé en dessous d'une certaine concentration, d'autres sont toxiques même à l'état de trace.

En tous les cas, les effets sur l'organisme de cette kyrielle de substances que les hommes ingèrent à doses homéopathiques restent pour la plupart encore méconnus.

(source : Les risques liés aux composés chimiques)

Ami de l'eau ennemi des peaux

Par-contre ce que nous connaissons tous, c'est par exemple "le calcaire" , ce vilain calcaire qui se dépose sur les verres, les robinets, dans les WC... mais ce à quoi nous pensons moins c'est l'effet néfaste qu'il produit sur notre peau et nos cheveux.

Ce qui est assez surprenant c'est de constater, que des milliers d'utilisateurs d'eau se débarrassent de ce vilain calcaire sciemment de la vaisselle... mais inconsciemment de leur cheveux !

"Ahhh bon ?", me diront nombreux d'entre vous... alors petit briefing :

  • Pour celles et ceux, qui utilisent en méthode naturelle le vinaigre pour faire le ménage, connaissent son pouvoir détartrant, anti-calcaire...
  • Pour celle et ceux, qui utilisent en méthode naturelle le vinaigre principalement de cidre en fin d'un lavage de cheveux, connaissent son pouvoir acidifiant du cuir chevelu

Voilà ce qui se dit et ce qui se lit un peu partout dans les conversations :

  1. acidifiant du cuir chevelu
  2. fait briller
  3. rend le cheveu plus doux

Mais alors la petite lanterne commence à s'allumer ?

Bravo, vous y êtes ! : c'est exactement ça ! c'est comme sur votre vaisselle !

Le vinaigre oui acidifie le cuir chevelu pour l'aider à retrouver son PH et resserre les écailles de cheveux ce qui explique que le cheveu est plus lisse MAIS ce qui explique principalement sa douceur, sa brillance et sa légéreté (qui peut parfois chez certains leur donner une sensation de plat et/ou poisseux) c'est tout simplement, que :

le vinaigre supprime aussi le dépôt de calcaire sur les cheveux

Profitons aussi de l'occasion pour apporter une précision : chaque pays sa coutume et ses spécialités et en France c'est le « vinaigre de cidre » alors oui le vinaigre de cidre est très utile et très riche mais si vous n'avez pas de vinaigre de cidre tout autre vinaigre fera l’affaire comme ça se passe dans d'autres pays.

Profitons aussi de l'occasion pour apporter une précision : le vinaigre est aussi très bon pour la peau adoucissant, émollient, désinfectant, puissant anti-rides et anti-cernes... pouvant aider à la conservation des cosmétiques fait maison (et ça on l'oublie trop souvent au profit de conservateurs).

Méthode ultra efficace pour l'entretient de la peau et des cheveux : Bath Infusions Only

Précisions faites nous arrivons enfin au Bath Infusions Only, qui est une méthode ultra efficace pour l'entretient de la peau et des cheveux au quotidien. Selon la plante utilisée elle aura une action régulatrice, désinfectante, apaisante, anti-pelliculaire, astringente... et même aidant à entretenir une teinte des cheveux naturels. Respectueuses des besoins riches en nombreux principes actifs, minéraux, mucilages, tanins... des molécules à profusion, les infusions et décoctions en interne ou externe pouvent aider à maintenir l'hygiène, réguler en douceur, régler de nombreux problèmes de peau et maintenir votre plus gros organes « la peau » en parfait état de beauté. L'industrie aime tout concentrer mais l'infusion et la décoction n'ont rien à envier à l'obsession de l’isolation du composant actif. Rien ne peut remplacer la synergie naturellement présente dans une plante car c'est cette chimie naturelle qui donne vie et force à la plante. L'humain ne saura probablement jamais reproduire cette alchimie complète et mystérieuse. Un actif seul extrait seul peut être efficace mais s'il est dans son milieu naturel avec le reste des molécules, il devient réellement vivant et efficace.

Le principe est très simple et efficace :

Bath Infusions Only traduction faite : seulement un bain d'infusions.

Tout est dit !

Remplacer au maximum l'eau par une infusion chaude ou froide ou décoction de plantes, racines, rameaux, écorces... adaptées à vos besoins et les avantages sont multiples :

  • les plantes ont de nombreux principes actifs désinfectants, apaisantes, cicatrisantes, sébum-régulatrices, émollientes, assouplissants, matifiantes... teint terne, points noirs, boutons, rougeurs, dartres, manque de tonus, peau grasse, ridules... et en préventif tout y trouve une aide précieuse
  • l'eau dans laquelle vous allez infuser la plante sera bouillie et vous pouvez la filtrer en complément avec un filtre, qui peut être un filtre à café, ainsi vous verrez rapidement l'avantage de la manipulation et la quantité de calcaire que vous emprisonerez et qui ne finira pas sur votre peau
  • l'eau ainsi bouillie et filtrée sera douce et avec très peu de calcaire agressif pour la peau, on fait impasse sur les explications de tous les bénéfices et substances neutralisées comme le chlore...
  • une infusion Bath Infusions Only demande peu de plantes fraîches ou sèches ce qui reste efficace et économique
  • une infusion par ces principes actifs désinfecte, un seul bol est suffisant pour se laver parfaitement le visage ou même en spray ou brumisateur sur tout le corps
  • une infusion peut se préserver jusqu'à 2 jours au frigo mais plus elle est récemment infusé plus elle garde ses propriétés (je préconise 24h)
  • on peut utiliser une infusion en fin de rinçage du cuir chevelu et des cheveux particulièrement utile pour les pratiquant(e)s du Water Only afin de réguler et maintenir un bon équilibre des micro-organismes, son utilisation se conjugue parfaitement bien en complément du rinçage au vinaigre
  • on peut aussi utiliser les infusions pour la toilette intime
  • selon l'infusion, pas de gâchis, en consommation interne, vous y trouverez encore plus d'effets bénéfiques alors on profite pour en boire une tasse
  • on peut aussi ajouter de l'infusion dans un bain
  • on peut utiliser l'infusion en bain de vapeur pour désincruster les pores de la peau 

Les avantages des infusions pour l’organisme en interne et en externe sont multiples mais c'est aussi rapidement un moyen très efficace d'économiser votre consommation d'eau.

Les infusions et décoctions ont été délaissées et boudées car la science moderne séduit et qu'il est si confortable de croire aux miracles. On a mis sur le marché des infusettes, des actifs concentrés, des produits les uns pseudo plus fantastiques que les autres... car on nous invite au rêve et à FAIRE TOUT VITE.  Rien dans tout ça ne justifie l'abandon des connaissances et pratiques ancestrales connues pour leur bienfaits. 

! N'oubliez tout de même pas qu'une plante agit et que comme tout produit actif elle peut provoquer des réactions indésirées. 

Qualité d'une infusion Bath Infusions Only

Inutile de surcharger une infusion spécifique Bath Infusions Only en plantes aromatiques et médicinales, il vaut mieux infuser moins de plantes mais être régulier au quotidien dans l'utilisation : la régularité et des plantes de qualité sont indispensables.

Une plante fraîche ou sèche de qualité doit avoir été cueillie dans la nature loin des routes ou sites de pollution.

Une plante sèche doit avoir été séchée et conservée dans les meilleures conditions. Vous pouvez facilement reconnaître l'oxydation néfaste aux principes actifs d'une plante lors du séchage en observant les couleurs de la plante : elles doivent être fidèles aux couleurs de la même plante ou ses fleurs fraîches. Des couleurs tirant trop sur le marron, principalement visible sur les feuilles trahissent un mauvais séchage. Afin de profiter des meilleures qualités optez pour des produits labellisés et/ou en pharmacie.

Lorsque vous achetez des plantes, privilégiez des plantes dites en "vrac". En effet les infusettes individuelles contiennent généralement environ 30% de branchage fin afin d'alourdir l'infusette, qui par principe doit couler au fond de la tasse lorsque vous l'infusez. Les plantes en vrac sont généralement de meilleur qualité, que par ailleurs vous pouvez vérifier contrairement à un plante presque en poudre dans l'infusette.

Les dosages thérapeutiques pour une consommation interne sont importants :

Quantités de référence :

  • Entre 25 g et 50 g de plante sèche pour un litre d’eau
  • Entre 50 g et 100 g de plante fraîche pour un litre d’eau
  • certaines aromatiques. Un thym de bonne qualité par exemple peut se doser à 15 g pour un litre d’eau
  • La quantité de plante à utiliser dépend aussi des traditions des différents pays

Pour réaliser au quotidien un Bath Infusions Only pour une utilisation cosmétique les doses peuvent être facilement revues à la baisse.

Le dosage pour 1 L d'eau n'a pas de mesure exacte en plantes, cela dépend de la plante... Dans le domaine cosmétique et pour une consommation interne bien-être et préventive vous pouvez tout simplement faire appel à vos sens et goût. 

On remarque aussi rapidement qu'une infusion qui aura infusé 10 mn n'a pas la même intensité et goût qu'une infusion qui aura eu le temps d'infuser bien plus longtemps. Vous arriverez rapidement à trouver votre routine personnelle selon vos sens et votre capacité à vous fournir en plantes.

A titre indicatif, mon expérience depuis quelques années :

Pour mon utilisation :

je fais bouillir de l'eau du robinet (certains préconisent l'eau minérale ou distillée ou encore de pluie)

je la passe par un filtre à café pour supprimer un maximum de calcaire

je verse 1 litre d'eau bouillante mais pas frémissante sur environ 3 à 5 g de plantes sèches en fin de journée (de manière générale j'utilise la plante sèche et fraîche quand elle est disponible pour consommer en interne)

je laisse infuser jusqu'à tiédissement

j'en filtre la quantité utile à mon besoin du moment cosmétique ou à consommer en boisson

je laisse le reste infuser (je mets au frigo) jusqu'à lendemain matin pour ma toilette du matin (biensure je filtre grossièrement le matin en pressant l'ensemble afin de ne pas gacher l'infusion puisque certaines plantes se gorgent beaucoup comme les fleurs de camomille). Certaines partie de la plante se désintègrent et de base si on ne filtre la tisane que grossièrement, ces molécules nourrissantes seront mieux absorbées si on utilise aussi cette infusion en boisson.

je pratique l'infusion à froid pour les plantes ayant des composants qui sont extraits à l’eau froide ; les mucilages et les gommes par exemple (guimauve, aulne glutineux, échinacée pour ses mucopolysaccharides, etc).

je bois une partie de l'infusion et je préfère profiter des actifs de la plante infusée dans la journée même ainsi au final je prépare une infusion tous les soirs en relais

j'utilise environ :

  • 1 bol d'infusion pour me rincer le visage et je n'utilise pas d'eau du robinet qui m'agresse trop la peau (rougeurs, dartres, tiraillement...)
  • 1 verre d'infusion que je verse dans un spray et selon l'infusion je vaporise ma peau sur le corps après la douche 
  • si c'est une infusion du type sauge officinale, je vaporise sous les aisselles pour réguler la transpiration
  • je verse presque 1 L d'infusion dans mon bain une très bonne astuce en complément du lait d'avoine
  • en cas d'irritations intimes etc... on peut soit faire des bains de siège soit se rincer simplement les parties intimes avec une infusion adaptée
  • je fini le rinçage de mon cuir chevelu avec environ 1 bol d'infusion après avoir supprimé un maximum de calcaire grâce au rinçage pré-final au vinaigre à hauteur d'une cuillère à soupe dans 1 L d'eau bien fraîche pour pas dire froide

 je pratique un bain de vapeur régulièrement pour supprimer les points noirs, toxines, peaux mortes... c'est aussi un moyen très efficace de dégager les bronches et éviter le rhume des foins en période de pique de pollens (dans ce cas précis la magicienne c'est la camomille romaine)

Grande consommatrice d'infusions, je profite toujours, quand la plante s'y prête pour boire 2 tasses le soir sinon je m'en infuse à part spécialement à boire

Depuis que je pratique le Bath Infusion Only, j'ai pour ainsi dire plus de problèmes particuliers avec ma peau (seules pellicules saisonnières et transpiration excessive hormonale selon la période du cycle n'ont pas encore trouvé réelle solution durable mais peut-t-être faut-t-il juste admettre que chacun sa nature et on peut l'aider et l'améliorer mais pas dénaturer). Je remarque, jusqu'à preuve du contraire, que les malades autour de moi, me font moins peur car ; rhume, mal de gorge, sinusites... je passe la saison depuis 3 ans avec grand succès. Il semblerait donc que l'association interne et externe sur du long terme porte ses fruits même à doses de plantes petites et économiques.

Je n’exagère rien en disant que l'infusions et décoctions permettent aussi de réduire la consommation d'eau tout en restant parfaitement propre en gardant l'équilibre. 

Point d'honneur aussi aux plantes, qui m'ont permises de totalement supprimer gel douche, savon... oui se laver juste à l'eau c'est tout à fait possible (sauf à mon sens les cheveux même si je teste encore le Water Only et les mains dans la journée)

A chaque petits soucis ou envies, une plante ou un mélange de plantes comme solution.


Afin d'économiser :

►optez une fois de plus pour des plantes en vrac

►si vous les achetez en pharmacie, demandez au pharmacien de contacter son fournisseur pour connaitre les quantités maximales disponibles souvent sur commande et le prix car pour un paquet de 30g affiché à 5E vous pouvez facilement obtenir un de 100g à 12E (parcontre cela sont rarement en stock donc il faut commander)

►vous pouvez vous adresser directement à un producteur

►vous pouvez cueillir certaines plantes dans la nature comme meilleur exemple l'ortie

►vous pouvez cultiver certaines plantes dans votre jardin, comme meilleur exemple le Souci officinal (Calendula)

Pour ma part j'ai des mesures dites au pifomètres qui varient selon mon besoin, la disponibilité d'une plante mais aussi son volume puisque les sommités fleuries n'ont pas toutes la même taille, les feuilles en vrac sont plus volumineuses quand aux racines, rameaux, écorces c'est encore différent. J'ai pris le temps, pour vous, de peser mes dosages moyens et environ 3 à 5 g de plante sèche me suffisent pour 1 L.

La même différence s'applique selon l'objectif d'utilisation de la plante : mon infusion ne sera pas aussi concentrée pour me rincer le visage, que pour l’incorporer dans un bain ou encore un bain de vapeur.

×